Méthodologie de soudage

Brève introduction illustrée d’un nouveau type de tour à double tête de soudage MIG avec outillage de production dédié à la fabrication de rouleaux lourds de convoyeurs en acier soudé, basé sur la technologie de cartouche de boîtiers de roulement d’Edwin Lowe Ltd.


 

Tour de soudage spécialisé

Vue générale du tour de soudage à double tête composé d’une poupée fixe et d’une poupée mobile. En fonctionnement, la poupée mobile se déplace le long du chemin de guidage usiné sur le lit du tour de soudage vers la poupée fixe.

La poupée mobile est montrée ici se déplaçant le long de la glissière du lit pour engager le rouleau pré-assemblé qui a été chargé sur la machine.


 

Tour de soudage spécialisé

Autre vue générale de la machine, montrant le bâti complet de la machine.


 

Tête de soudage

Le nouveau type d’outillage à double tête de soudage est illustré ici. Cet outillage a été conçu pour le soudage d’un rouleau pré-assemblé.

Ces deux outillages sur chaque tête fonctionnent comme suit :

Premier élément : outillage externe de positionnement à trois points, coupe transversale conique, conçu pour positionner l’axe central du tube contre l’axe central du tour de soudage, via la circonférence externe du tube avant le cycle de soudage.

Deuxième élément : élément de positionnement interne creux de l’arbre qui remplit plusieurs fonctions à savoir :

I) la fourniture d’un support physique au rouleau via les saillies de l’arbre aux deux extrémités pendant le cycle de soudage ;

II) un positionnement physique de l’axe central de l’arbre du rouleau contre l’axe central du tour de soudage avant le cycle de soudage ;

III) un serrage fermant les deux cartouches de boîtier de roulement in situ contre la face préparée du tube du rouleau via la face de la cartouche de boîtier de roulement ;

IV) la fourniture de la force motrice pour l’entraînement/la rotation du rouleau pendant l’application simultanée de la soudure aux deux extrémités du rouleau par un pistolet de soudage MIG.


 

Zoom sur l’outil

Le rouleau pré-assemblé a été monté sur le tour de soudage et la séquence d’opérations a débuté. Les outillages centraux avancent pour saisir les extrémités des saillies de l’arbre pour débuter la séquence de production.


 

Position de début de cycle de soudage

Vue rapprochée du début du cycle de production sur le tour de soudage, immédiatement avant le cycle préliminaire de l’outillage central.

Sur cette image, vous remarquerez que les deux outillages interne et externe sur les deux têtes de soudage sont prêts à saisir et à aligner à la fois les axes centraux du tube du rouleau et de l’arbre du rouleau avec l’axe central de l’arbre/de la machine de soudage.


 

Cycles de positionnement terminés

Les cycles préliminaires de positionnement sont maintenant terminés, c’est-à-dire que les cartouches sont fermement serrées in situ sur les extrémités préparées du tube du rouleau.

Au même moment, l’outillage situé sur chacune des deux têtes de soudage opposées a précisément positionné les axes centraux du tube du rouleau et de l’arbre du rouleau contre l’axe central du tour de soudage.

Par conséquent, les axes centraux de tous les composants du rouleau pré-assemblé ont tous été alignés avec l’axe central de la machine de soudage et avec l’axe central du rouleau.

Autrement dit, il y a eu alignement automatique de tous les composants avant le cycle de soudage.

L’outillage externe se retire alors, les deux pistolets de soudage MIG entrent en jeu et le cycle de soudage par recouvrement en continu peut commencer.


 

En cours de soudage

Le rouleau est maintenant bien serré en position grâce aux deux outillages centraux fixés à chacune des deux têtes de soudage.

Le rouleau est entraîné par ces outillage centraux, c’est-à-dire qu’il est mis en rotation autour de l’axe central de la machine de soudage, tandis que les deux pistolets de soudage MIG appliquent un cordon de soudure continu simultanément aux deux extrémités du rouleau, soudant ainsi fermement les deux cartouches Edwin Lowe Ltd in situ, tout en conservant l’alignement axial précis.

Le rouleau terminé est alors simplement éjecté à l’arrière de la machine de soudage pour être stocké ou pour être transporté vers une ligne d’assemblage ou d’emballage.